Search
Close this search box.

LASER VAGINALE

Les procédures de rajeunissement et de resserrement que nous appliquons au vagin à l’aide du laser fractionné sont appelées laser vaginal. Le laser est une forme particulière d’énergie lumineuse. Cette énergie est dirigée à l’aide de miroirs et transférée au tissu cible via les mécanismes de transmission des appareils laser. Dans la technologie laser fractionnaire, l’énergie en question est divisée en petites unités qui sont divisées en fractions avant d’être appliquées aux tissus.

La procédure de traitement utilise cette énergie lumineuse pour créer des perforations microscopiques dans les tissus cibles comme le derme et l’épiderme. Ces microperforations sont identifiées comme des lésions tissulaires par l’organisme, conduisant au déclenchement de mécanismes naturels de réparation. Au cours de ce processus, les cellules des fibroblastes peuvent migrer vers la zone endommagée. Les fibroblastes accélèrent la régénération et la cicatrisation des tissus en favorisant la synthèse de nouveau collagène. Dans les applications dermatologiques, ce mécanisme permet aux tissus cutanés de se renouveler, de se resserrer, de se tonifier et de réduire les rides et les lésions superficielles. Dans les applications vaginales, on observe un renouvellement de la muqueuse vaginale, une augmentation de la production de collagène dans la sous-muqueuse et le tissu conjonctif, des effets de resserrement et de rétrécissement. Les thérapies au laser reposent sur ces principes de base.
Le laser vaginal est effectué à quatre fins différentes. Ces,
• Rajeunissement vaginal – Resserrement vaginal
• Traitement de l’incontinence urinaire
• Traitement de l’atrophie vaginale causée par la ménopause
• Traitement des infections vaginales à répétition fréquentes

Maintenant que nous avons discuté en détail du mécanisme de travail du laser, nous pouvons passer aux procédures laser.

RAJEUNISSEMENT VAGINAL – REsserrement du vagin au laser

Cette méthode se présente comme une méthode alternative dans le traitement de l’hypertrophie vaginale légère et modérée. Ce traitement, réalisé sans intervention chirurgicale, est une procédure à court terme, indolore et peu invasive avec un risque de complications minime.

La procédure inclut les étapes suivantes :

La patiente est d’abord placée sur la table d’examen et un spéculum stérile est introduit dans le vagin.
Ensuite, une crème est appliquée sur les parties interne et externe du vagin pour une anesthésie locale et on attend 10 à 15 minutes.
Après anesthésie locale, le patient est remis sur la table d’examen et le spéculum stérile est réinséré.
L’intérieur du vagin est nettoyé en l’essuyant avec une gaze sèche.
Ensuite, un spéculum spécial du dispositif laser est inséré dans le vagin et la sonde laser est envoyée vers l’avant à travers ce spéculum.
Le vagin est soigneusement numérisé à 360 degrés, en suivant le cadran de l’horloge.
Pour ce traitement, le patient ne doit pas rester affamé ou déshydraté, l’utilisation des médicaments existants n’est pas interrompue et une anesthésie générale n’est pas nécessaire. La douleur est minimisée lors de cette procédure réalisée sous anesthésie locale.

Le processus de resserrement vaginal au laser prend environ 10 à 15 minutes, aucune douleur n’est attendue par la suite et ne nécessite pas de tampons ni de points de suture. Après l’intervention, les patients peuvent reprendre immédiatement leurs activités quotidiennes.

 

Après le traitement, il est recommandé d’éviter tout rapport sexuel pendant 7 jours. Pendant cette période, le vagin se renouvelle ; Des écoulements foncés et des saignements légers sont normaux.

Les effets du resserrement vaginal au laser commencent à être visibles 3 semaines après la première intervention, et une deuxième séance est recommandée 3 à 4 semaines après la première intervention pour des résultats optimaux. Le plein effet se fait sentir 2 mois après la première intervention et les changements dans le vagin sont remarqués tant par les partenaires masculins que féminins.

Le rétrécissement n’est pas le seul avantage du traitement ; Le bénéfice le plus important est le renouvellement de la muqueuse vaginale, l’augmentation du plaisir lors des rapports sexuels, la normalisation de la lubrification vaginale et l’amélioration du problème de sécheresse dû à l’atrophie.

TRAITEMENT DE L’INCONTINENCE URINAIRE

Le traitement vaginal au laser est également efficace chez les patients souffrant d’incontinence urinaire. Dans cette méthode, la paroi antérieure du vagin et la zone du col de la vessie sont spécifiquement ciblées, améliorant ainsi le problème de l’incontinence.

Processus de traitement :

Le traitement ne nécessite aucune préparation particulière telle que le jeûne ou la déshydratation.
Sous anesthésie locale, la même procédure que pour le serrage vaginal est appliquée sur la paroi vaginale antérieure.
La procédure est indolore et prend environ 10 à 15 minutes.
Après l’intervention, le patient peut reprendre immédiatement sa vie quotidienne.

TRAITEMENT DE LA VAGINITE ATROPHIQUE POST-MÉNOPASE

La vaginite atrophique qui se développe après la ménopause peut être traitée efficacement grâce à la thérapie vaginale au laser. Ce soin renouvelle et hydrate la muqueuse vaginale, réduisant ainsi les symptômes post-ménopausiques tels que sécheresse et brûlure.

Processus de traitement :

Le traitement ne nécessite aucune préparation particulière telle que le jeûne ou la déshydratation.
Sous anesthésie locale, la même procédure que pour le serrage vaginal est appliquée sur la paroi vaginale antérieure.
La procédure est indolore et prend environ 10 à 15 minutes.
Après l’intervention, le patient peut reprendre immédiatement sa vie quotidienne.
Après le traitement, des crèmes contenant des œstrogènes pourront être prescrites.

TRAITEMENT DES INFECTIONS VAGINALES FRÉQUEMENT RÉPÉTÉES

Le traitement vaginal au laser a également un effet protecteur contre les infections vaginales récurrentes. Ce traitement vise à équilibrer la flore vaginale et à augmenter la résistance aux infections.
Le traitement ne nécessite aucune préparation particulière telle que le jeûne ou la déshydratation.
Sous anesthésie locale, la même procédure que pour le serrage vaginal est appliquée sur la paroi vaginale antérieure.
La procédure est indolore et prend environ 10 à 15 minutes.
Après l’intervention, le patient peut reprendre immédiatement sa vie quotidienne.
Après le traitement, des antibiotiques adaptés pourront être prescrits.